Rechercher
  • Pascale

Sylvia nous parle de son parcours



Parlez-nous de votre parcours et de ce qui vous a mené(e) vers la pratique professionnelle du massage canin ?


Tout commence en 2007, j’étais à un moment de ma vie où il fallait que je me décide professionnellement. Mes études étaient orientées dans l’environnement, et après une année de BAC difficile et pleine de doute, je me suis mise à travailler.

Je travaillais en intérim, plein de jobs inintéressants. Je ne savais pas quoi faire.

Puis un jour, j’ai eu mon premier chien, le mien à moi, pas celui de mes parents !! Bout’chou, un beagle. Et c’est à ce moment que j’ai eu le déclic, je voulais travailler avec les chiens. S’en suit des recherches de formation à l’aide du pôle jeunesse. Et j’ai trouvé le BP éducateur canin. Une année d’apprentissage avec son propre chien.

Une fois le diplôme en poche, je n’osais pas trop me lancer, ouvrir une entreprise me faisais peur ! Et en 2012, une opportunité se présente et mon entreprise ouvre officiellement le 01/01/2013 !

Au fur et à mesure des années, ma vision du chien a évolué, et je me suis orientée sur une éducation positive avec le respect du chien. Puis, j’ai cherché des solutions qui pouvaient être compatibles avec cette vision. Des aides pour mon travail, pour aider des loulous stressés, peureux. Et je suis arrivée naturellement aux massages canins. Et découvert tous ses autres bienfaits.


Avez-vous d'ores et déjà commencé votre activité professionnelle dans le massage canin ?


J’ai réalisé la formation en 2016, et eu ma certification en juin 2017, après une petite pause pour des projets personnels, j’ai commencé l’activité des massages canins en janvier 2018.

Parlez-nous d'une expérience qui vous a marqué(e) lors d'une séance de massage ?


Chaque massage est unique, mais ceux qui me marquent le plus, c’est ceux réalisés sur une chienne qui s’appelle Prada, sa maîtresse m’avait prévenue, lorsqu’on essaie de la caresser, elle monte en excitation.

Donc c’était un vrai challenge de la masser. Et au final, à chaque massage, la chienne arrive à s’apaiser, se calmer, et j’arrive à masser des zones qui peuvent être douloureuses pour elle.

Quels sont vos projets ?

Je continue de développer mon entreprise en l’orientant sur le bien-être du chien et créer ainsi une harmonie avec les humains. Je me forme régulièrement. Et tout récemment sur une activité pour chien senior (mais accessible à tous), le Hoopers Agility. Je me suis aussi inscrite sur le module de perfectionnement du massage du chien senior. Et l’année prochaine une formation sur le flair du chien, le mantrailling.

74 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout